top of page

Pourquoi certaines personnes ont-elles une mauvaise estime d'elles-mêmes et d'autres non ?

Comme mentionné sur le site web, la manière dont nous nous percevons est souvent peu liée à notre personnalité ou à notre identité. À mon avis, cela s'applique particulièrement aux personnes souffrant d'une faible estime de soi ou à celles qui sont excessivement confiantes.

 

Pour illustrer ce point, prenons un exemple fictif : imaginez un bébé gazelle capturé dès la naissance au milieu d'une meute de hyènes. D'une manière ou d'une autre, elle a réussi à survivre dans cet environnement et à atteindre l'âge adulte, bien qu'elle ait souvent été blessée mais jamais tuée. Malheureusement, l'instinct pousse cette gazelle à croire que ses parents imaginaires, ses frères et sœurs, et ses congénères (toutes des hyènes) l'aiment, la protègent et la traitent bien. En réalité, toutes les hyènes adoptent un comportement extrêmement agressif et antagoniste envers la gazelle, cherchant à lui nuire.

 

Néanmoins, dans son ignorance, cette pauvre gazelle s'accroche à la croyance que les hyènes sont ses alliées et reste donc dans cet environnement hostile. Elle s'efforce désespérément d'obtenir l'affection des hyènes, mais cela ne mène qu'à la dépression, à l'épuisement et à la perte de sa confiance en soi ainsi que de son amour intérieur. J'ose affirmer que si une gazelle pouvait penser comme un être humain, elle se blâmerait pour son malheur et penserait qu'elle ne mérite pas l'affection, l'amour et le bien dans la vie.

 

L'exemple mentionné ci-dessus illustre de manière frappante le comportement naturel des hyènes envers leur proie. Dans la nature, le bébé gazelle aurait été capturé et dévoré par les hyènes, à moins qu'elle ne parvienne à retrouver son troupeau où elle trouverait une véritable affection, protection et soin.

 

La situation pour les êtres humains est sans aucun doute beaucoup plus complexe - du moins, nous ne sommes pas physiquement dévorés par d'autres êtres humains. Cependant, grandir dans un environnement toxique ou y être piégé peut-être dévastateur, surtout pour les enfants. De la même manière que la gazelle au milieu des hyènes, nous pouvons nous retrouver dans des environnements où un comportement narcissique prédomine, semblable à celui des hyènes. Cela aboutit souvent à ce que l'on appelle le "Trouble de Stress Post-Traumatique Complexes".

 

Lorsqu'on examine le comportement d'un prédateur tel que l’hyène, une comparaison intéressante émerge. Les hyènes qui ne peuvent pas attraper ni manger cette gazelle seraient sans aucun doute constamment stressées, en colère et remplies d'émotions négatives envers cette gazelle agile et gracieuse dans sa propre individualité. Même s'ils échouent à maintes reprises, les hyènes se convaincraient probablement elles-mêmes qu'elles sont plus fortes, supérieures et en tête de la chaîne alimentaire.

 

Ce comportement décrit étonnamment bien le comportement des narcissistes, même s'il est quelque peu injuste de les comparer aux hyènes. Cependant, ni les hyènes ni les narcissistes ne sont particulièrement amicaux ou gracieux. En raison de leur arrogance et de leur obstination, les narcissistes apprennent rarement d’autres, ce qui les empêche de connaître un développement personnel. De plus, ils dépendent constamment d’autres, tout comme de petits enfants.

UNE SANTé MEILLEURE ET UNE CONFIANCE EN SOI INEBRANLABLE AVEC SWADYAYA

Le yoga et le Swadyaya, ce dernier étant un outil très efficace dans l'arsenal de la philosophie du yoga, vous aident surtout à penser de manière différente dans des situations complexes. Il favorise le développement de vos propres potentiels et aide chaque individu à renforcer ses forces, quelle que soit son estime de soi actuelle. Dans notre société occidentale, nous accordons beaucoup d'importance aux influences extérieures, ce qui a un impact majeur sur notre perception de nous-mêmes. Cette attitude, qui cède le pouvoir aux influences extérieures, modifie profondément notre image de nous-mêmes. Le Swadyaya aborde les problèmes liés aux perceptions négatives de soi et aux émotions d'une manière unique, qu'elles soient réelles ou simplement perçues comme telles. Le Swadyaya a le potentiel de créer une perception de soi plus basée sur une observation précise combinée à une pensée logique plutôt que sur des influences externes. Cela entraîne une vision plus objective du monde qui n'est plus influencée par des aspects extérieurs.

En s'opposant aux influences négatives internes et externes ou à l'influence manipulatrice de personnes abusives, le Swadyaya peut créer une perception de soi durable, saine et objective.

Exemple d’une réaction logique vs une mauvaise réaction

Ce qui est le plus importante est de reconnaître le comportement enfantin (cris, bouderies, caprices, etc.) de quelqu'un. Lorsque cela est la norme dans votre environnement, il se peut que vous agissez aussi de cette manière. Vous ne savez peut-être tout simplement pas mieux. Mais si possible, un tel comportement devrait être reconnu et laissé aux autres.

Réflexion logique appliquée :

 

A : Irrité, désagréable, condescendant et arrogant, dit à B : "Tu es complètement stupide. Tu ne peux rien faire. Tu ne connais même pas les bases !" A traite B comme un enfant.

B : Fronce les sourcils.

A : Dit d’une voix fort : "Tu n'as rien à dire ?"

B : Soupire et dit : "Pas vraiment." Ensuite, B quitte les lieux et laisse A à elle/lui-même.

A suit B et dit : "À cause de toi, je me retrouve toujours dans le pétrin. Tu dois faire ceci et cela pour moi tout de suite !"

B dit : "Tu peux le faire toi-même."

A insiste faché : "Non, tu dois le faire. Je ne peux pas le faire maintenant... parce que je n'ai pas le temps."

B répond calmement : "Eh bien, je te suggère de mieux gérer ton temps."

A crie avec colère : "Tu n'es pas responsable. C'est toujours le bordel à cause de toi, surtout pour moi. Tu ne veux simplement pas le faire !"

B ignore A, secoue la tête et s'éloigne.

A suit, retient physiquement le bras de B et fait une scène.

B attend que A ait fini et dit : "Il y a trois minutes, tu m'as dit que je ne pouvais rien faire et tu m'as traité comme un enfant."

A est fière mais reste silencieuse face à la déclaration de B.

B continue : "Mais je ne prends pas au sérieux un tel comportement irrespectueux et toi en tant que personne."

A s'emporte de colère et crie : "Tu me dois une explication ! etc etc….."

B continue d'ignorer A, attendant que cette dernière ait fini pour éviter d'être poursuivi davantage.

Ensuite, B dit : "Peu importe. La raison de mon attitude est que tu décris les autres comme des enfants et irresponsables, et une minute plus tard, tu fais une scène et tu cries comme un enfant de 4 ans, simplement parce que tu sembles incapable de te débrouiller sans moi. Comme je l'ai déjà mentionné, je ne prends pas cela et un tel comportement enfantin au sérieux ! Pour moi, c'est pathétique et ridicule quand un adulte se comporte de la sorte."

La pensée devient illogique en raison de l'intimidation :

 

A : Irrité, désagréable, condescendant et arrogant, dit à B : "Tu es complètement stupide. Tu ne peux rien faire. Tu ne connais même pas les bases !" A traite B comme un enfant.

B : Regarde effrayé et ne dit rien.

A : Dit bruyamment : "Tu n'as rien à dire ?"

B : Soupire et essaie de se justifier. Ensuite, B tente de quitter les lieux.

A exige brusquement que B reste et dit : "À cause de toi, je me retrouve toujours dans le pétrin. Tu dois faire ceci et cela pour moi tout de suite !"

B dit : "Je n'ai pas le temps maintenant. Je ne peux pas le faire maintenant à cause de X (qui est très important)."

A insiste bruyamment : "Non, tu dois le faire ! « 

B commence à faire ce qu'A a demandé et ne peut plus assumer la responsabilité de la tâche X.

HEURES D'OUVERTURES
(Sera annoncé dans peu de temps)
  • Instagram
  • Facebook Reflection

CHAKRA-PSYCHOLOGIE & SWADYAYA

Vy d'êtra 25

2000 Neuchatel

SWITZERLAND

On accepte

TEL: +41 (0)77 523 04 23  

E-MAIL: yogaswadyaya@gmail.com

bottom of page